CHLOE OLIVERES le mercredi 20 mars 2024

CHLOE OLIVERES

LES FOUS RIRES DE BORDEAUX

mercredi 20 mars 2024, 20h30

BORDEAUX

THEATRE TRIANON

CATEGORIE UNIQUE
PLACEMENT LIBRE PLEIN TARIF 26,00 €
Vous ne pouvez souscrire à l'assurance annulation que pour 4 billets maximum.
Vous avez dépassé le montant maximum pour souscrire à l'assurance annulation.
Merci de renseigner votre souhait à propos de la souscription à l'assurance.
Achetez en toute sérénité.
Assurez vous en cas d'impossibilité de vous rendre à cet événement.
Je souscris à l'assurance annulation pour mes billets, dont la prise d'effet est immédiate (débit du montant de l'assurance avec la commande de mes billets).
Voir les conditions générales de l'assurance
Voir les conditions de l'assurance annulation
Nb de billets : 0
Total : 0
Souscrire à l'assurance :

INFORMATIONS

Chloé a tout fait comme il faut : le solfège, la gym, le bac avec mention et même le Conservatoire National Supérieur d’Art dramatique de Paris. Petite, elle rêvait d’être Sophie Marceau, plus grande, on l’a souvent comparée à Valérie Lemercier.

Après avoir travaillé avec Pierre Notte, elle co-fonde le collectif Les Filles de Simone, avec lequel elle concocte les spectacles C’est un peu compliqué d’être l’origine du monde et Les Secrets d’un gainage efficace qui rencontrent un succès fou au Théâtre du Rond-Point et à Avignon.

Travailler dans la joie et la sororité lui a donné des ailes (et une plume), et elle se lance tête baissée dans son premier seule-en-scène Quand je serai grande, je serai Patrick Swayze. C’est une aventure inédite de quarantenaire en crise, c’est de Beauvoir qui aurait mangé Foresti !

A PROPOS DE LA SALLE

En 1913, les spectateurs du nouveau Théâtre Trianon ne tarirent pas d'éloges sur la nouvelle salle à laquelle le vocable bonbonnière s'appliquait à merveille. Dès son ouverture, le Trianon offrit au public des spectacles de comédie.
En 1924, sous la direction de M. Kléber Harpain, le Théâtre Trianon acquiert une place unique dans le théâtre de province. Soucieuse de la perfection de ses spectacles, la direction n'hésite pas à faire appel au concours des artistes de renom : Marguerite Moreno, Françoise Rosay, Madeleine Renaud, Madeleine Robinson, Maurice Escande…
En 1954, victime du goût du jour et des taxes qui pèsent lourdement sur l'exploitation des spectacles, le Trianon, seul théâtre permanent de comédie existant encore en province, éteint définitivement sa rampe. Depuis cette date, il est devenu cinéma.
En 2009 Frédéric Bouchet, déjà directeur du Théâtre des Salinières, s’intéresse au Trianon. Il décide en quelques semaines de sauver le dernier théâtre, avec le Théâtre Femina, rescapé des destructions successives. Il est aujourd’hui le plus ancien théâtre de Bordeaux, après le Grand Théâtre… 

Une salle magnifique au cœur de la ville, le parking des grands Hommes à quelques mètres seulement, le tramway au coin de la rue (Cours de l’Intendance) et la proximité de nombreux restaurants, sont les atouts évidents du Trianon, le lieu idéal pour passer une excellente soirée de divertissement. Car le Trianon, c’est la salle à taille humaine qui manquait à Bordeaux pour une programmation d’humour et de musique. A côté des humoristes, des « one man shows », ou des spectacles venus directement du festival off d’Avignon, le Trianon accueille musiciens, groupes et chanteurs de tous les horizons.
Idéalement placé dans le « triangle d’or » de Bordeaux, entre le Théâtre Femina, l’opéra, et le cinéma Français, le Théâtre Trianon est aujourd’hui un petit bijou de 250 places réparties sur 2 niveaux, avec une décoration très années 50 et des fauteuils particulièrement confortables. Les spectateurs, où qu’ils soient placés dans la salle, peuvent ainsi assister au spectacle dans des conditions absolument uniques, avec l’impression d’être sur scène, tout à côté des artistes. Un luxe !