Théâtre/Humour

OLO (UN SOLO SANS S)

du 15/11/2018 au 18/11/2018

PARIS 05

THEATRE LE MOUFFETARD

PARTAGER

Autoportrait d'un marionnettiste au travail

La marionnette rendue « vivante » a cette faculté de concentrer l’âme humaine, de faire percevoir l’invisible comme le ferait un microscope. Grâce à elle, Igor Gandra relève le pari de transposer sur scène le cheminement intérieur de la création. Un parcours mystérieux fait d’élans, d’idées lumineuses, de jubilations, mais aussi de doutes, d’égarements, d’échecs parfois désespérants. Le marionnettiste portugais, à la fois interprète, metteur en scène et constructeur, donne vie à un double de lui-même.

Porté par la musique ample et subtile du compositeur Carlos Guedes, il entre en action. Il sonde le labyrinthe de ses pensées, creuse le sol, devient spectateur de tentatives qu’il améliore encore.

Ces actions énigmatiques sont tendues vers le désir de faire advenir ce qui n’existe pas encore. L’effet de dédoublement de l’acteur, la mise en abyme de la marionnette manipulant une marionnette rappellent l’univers de Borges qui a inspiré l’artiste. Parfois vertigineux et absurde, Olo est sans doute le spectacle le plus personnel d’Igor Gandra : on peut y voir un autoportrait du marionnettiste au travail. C’est en même temps un tableau de l’Homme agissant pour transformer le monde, qui parlera à chacun d’entre nous, qu’il soit ou non artiste.