WILCO

mercredi 16 juin 2021, 19h30

MERIGNAC

LE KRAKATOA

PARTAGER
Catégorie unique
DEBOUT Normal 34,50 €
Vous ne pouvez souscrire à l'assurance annulation que pour 4 billets maximum.
Vous avez dépassé le montant maximum pour souscrire à l'assurance annulation.
Achetez en toute sérénité.
Assurez vous en cas d'impossibilité de vous rendre à cet événement.
Je souscris à l'assurance annulation pour mes billets, dont la prise d'effet est immédiate (débit du montant de l'assurance avec la commande de mes billets).
Voir les conditions générales de l'assurance
Nb de billets : 0
Total : 0
Souscrire à l'assurance :

INFORMATIONS

Krakatoa Transrock présente: 

Wilco revient avec l’album Ode to Joy, sorti le 4 octobre 2020 chez dBpm Records. Ode to Joy arrive un peu plus de trois ans après Schmilco, et nous invite à trouver la joie au beau milieu d’un climat politique sombre. Cet album, au rythme unique et à l’instrumentation minimaliste, a été composé avec des paroles à la fois observatrice, pleines d’espoir, lugubres, tolérantes et abstraites. “Love is Everywhere (Beware),” le single phare de l’album, est un morceau entraînant, porté par les accords de guitare, qui explore le contraste entre la joie et la menace que représente une communauté centrée sur l’amour. Jeff Tweedy en parle ci-dessous.


“Il doit bien y avoir, dans le monde, plus d’amour que de haine, non ? Je ne suis pas toujours certain qu’on peut être aussi affirmatif. Dans tous les cas, je commence à penser qu’être aussi confiant en cette équation n’est pas toujours ce qui me motive le mieux à être au top. J’ai l’impression que je m’en tire à bon compte, en quelque sorte, quand je pense que je devrais m’échiner à distribuer plus d’amour en dehors du cercle confortable de mes amis et de ma famille.

Alors… je crois que cette chanson est un genre d’avertissement pour moi-même, qui dit OUI, l’amour est PARTOUT, mais ATTENTION ! Je ne peux pas laisser ce sentiment passer au-dessus de mon devoir de création. ”

Que notre joie se mesure aux étincelles dans nos yeux quand on serre contre soi un vieux pull-over, par le nombre de petits cœurs reçus sur une photo partagée, par un solo de guitare, un rythme de batterie, ou un morceau de coton dans nos oreilles, ou par quelque chose de plus grand encore, Wilco tient à nous rappeler de porter haut et fort ce sentiment de joie. C’est ça, cette Ode to Joy : s’en saisir et la garder au chaud.