STUCK IN THE SOUND

vendredi 19 avril 2019, 19h30

MONTPELLIER

LE ROCKSTORE

PARTAGER
Trop tard...
La séance n'est plus réservable !
Vérifiez si votre artiste repasse dans les parages en utilisant notre moteur de recherche.

INFORMATIONS

Hiver 2002, Paris (et le reste du monde) connait en ce début de siècle une grosse vague rock. Stuck In The Sound voit le jour et cette même année, place le titre  ToyBoy,  sur la compilation CQFD des Inrockuptibles. Cela leur ouvre les portes de la capitale. Stuck In The Sound joue partout, tout le temps, avec tous les groupes d'un jour qui se forment alors, et se forge un nom, après notamment un nombre incalculable de concerts à la Flèche d'or. Le public suit.
Le groupe signe alors sur le label Discograph qui publiera en 2006, leur premier album  Nevermind the Living Dead  et part en tournée pour une centaine de dates, qui passera par les Eurockéennes de Belfort, les Vieilles Charrues ou Rock en Seine. Le single  Toyboy  figurera dans le jeu vidéo Guitar-Hero World Tour.
Si ce premier album a été longuement maturé et constitue la « crème » des premières années de Stuck, le second,  Shoegazing Kids  a été composé dans l'urgence, lors de sessions de quelques semaines de répétitions à Bordeaux. Enregistré d'une traite aux studios Véga et mixé à New York par Nick Sansano (Sonic Youth, Public Enemy), il présente une grande unité. Il évoque les thèmes de l'adolescence et les émotions qui l'accompagnent : introversion, timidité, colère. La critique est unanime et début 2009 le groupe repart en tournée à travers la France, Suisse, Belgique, Allemagne, Autriche.
A la suite de ces deux longues tournées, Stuck In the Sound décide de faire une pause pour prendre le temps de se construire un studio. C'est à Montreuil qu'ils installent leur laboratoire, BEAM !, dans lequel ils composeront et enregistreront tous leurs albums suivants.
Ils s'enferment un an en studio donc, et en 2012, sort l'album  Pursuit , produit par le groupe et mixé par Romain Della Valle, qui rejoindra le line up officiellement dans la foulée de cet enregistrement. Le changement est manifeste. C'est presque l'antithèse de Shoegazing Kids. Stuck propose un album au son moins brut, plus arrangé, et aux compositions très hétérogènes. Les clips des singles  Brother  et  Let's Go  s'écoutent partout sur la planète et  Let's Go  atteint les 50 000 000 de vues sur Youtube, dont un tiers est réalisé aux Etats-Unis, et un second tiers en Amérique Latine.
En 2016, Stuck in the Sound sort l'album  Survivor  qui poursuit dans ce même filon en poussant les choses un peu plus loin encore. Cet album est encore plus hétérogène que son prédécesseur et le groupe y joue davantage la carte du patchwork de chansons. Le son de Stuck se réinvente.
Décembre 2017, Stuck in the Sound dévoile le clip de «  Badroom »,  s igne avant-coureur d'un retour aux fondamentaux pour le groupe. Ils passeront l’année 2018 dans leur studio à écrire et enregistrer leur nouvel album, qui sortira le 1 er  mars 2019.