SCOTT BRADLEE'S POSTMODERN JUKEBOX

jeudi 14 décembre 2017, 20h30

CENON

LE ROCHER DE PALMER

PARTAGER
Reporté
Cet événement est reporté.
Vos billets restent valables.

INFORMATIONS

Scott Bradlee a été découvert en 2009 sur Youtube grâce à ses reprises de titres du groupe Nickelback : « A Motown Tribute to Nickelback ». Il revisite alors les titres des canadiens avec des arrangements R&B des années 60. Plus ambitieux, le pianiste new-yorkais commence 
à travailler avec le Postermodern Jukebox, un collectif composé de plusieurs groupes qui se relayent au fil des vidéos. Le titre revisité « We Can't Stop » de Miley Cyrus fait un véritable carton avec plus de 4 millions de vues sur Youtube : ce sont désormais de véritables stars sur le net. Ils font même une apparition sur le plateau de Good Morning America. Le groupe ne s’arrête pas là et sort dans la foulée une reprise du célèbre « Creep » de Radiohead, vu plus de 19 millions de fois. Le groupe est désormais célèbre sur Youtube avec plus de 500 millions de vues et 2 millions d’abonnés. Les tubes pop du 21e siècle façon vintage : c'est la marque de fabrique de Scott Bradlee & Postmodern Jukebox !

A PROPOS DE LA SALLE

6700 m2 de scènes et de studios, une architecture audacieuse signée Bernard Tschumi et Véronique Descharrières, une brasserie ouverte par le chef étoilé Nicolas Magie... 
Situé au cœur du parc Palmer de Cenon, accessible en tram, le Rocher de Palmer ouvre ses portes aux musiques et aux cultures du monde. Première scène française labellisée « Académie des Arts » par le Secrétariat d'Etat chargé de la Politique de la Ville, il se compose de trois salles de concerts (1200, 650 et 300 places) et développe une programmation centrée sur le jazz et les musiques du monde, s'offrant des détours vers le hip hop, les musiques électroniques, le rock, la folk et quelques spectacles de danse en lien avec sa thématique. 
Adossé à son volet programmation, l'équipement culturel s'attache à développer les pratiques artistiques et faire connaitre ces musiques au plus grand nombre. Outre un centre de documentation, le Rocher de Palmer propose de nombreuses actions de sensibilisation (concerts chez l'habitant, ateliers, rencontres), des stages, des master-classes et des résidences d'artistes. 
Avec un volet supplémentaire consacré aux nouvelles technologies, il est équipé d'une régie numérique qui permet une utilisation combinée de l'image, du son et de la vidéo. 
Pour sa première année d'existence, il inaugure ses murs avec des artistes comme Tumi&The Volume, Ballaké Sissolko et Vincent Segal, Ursus Minor, Danyel Waro, Sexion d'assaut, Sophie Hunger... 
Une belle mixité au cœur du projet!