ROBIN MCKELLE en concert - Place de concert, billet, tickets: réservation.

ROBIN MCKELLE

jeudi 19 novembre 2020, 20h30

VILLENAVE D ORNON

LE CUBE

PARTAGER
Catégorie 1
GRADINS/CHAISES Normal 27,00 €
Enfant 19,80 €
Etudiant / - de 25 ans 19,80 €
Jeune 19,80 €
Senior 19,80 €
Chômeurs 19,80 €
Vous ne pouvez souscrire à l'assurance annulation que pour 4 billets maximum.
Vous avez dépassé le montant maximum pour souscrire à l'assurance annulation.
Achetez en toute sérénité.
Assurez vous en cas d'impossibilité de vous rendre à cet événement.
Je souscris à l'assurance annulation pour mes billets, dont la prise d'effet est immédiate (débit du montant de l'assurance avec la commande de mes billets).
Voir les conditions générales de l'assurance
Nb de billets : 0
Total : 0
Souscrire à l'assurance :

INFORMATIONS

La relecture des grands standards est au cœur même de l’histoire du jazz. Mille fois repris, ils évoquent la répétition dans la création, telle celle du peintre Lucio Fontana, repeignant toute sa vie le même sujet pour mieux le capturer, pour en restituer à chaque fois une nouvelle lumière, un angle qui lui aurait échappé. Robin McKelle a beaucoup plus qu’« un pied dans le jazz », pour reprendre l’expression de Joni Mitchell. Il constitue les racines même de son art, le souffle qui l’anime depuis toujours, le feu qui roule en elle, tout comme sa volonté d’y intégrer toutes les musiques, pop, soul, blues ou rhythm’n

Alterations est sans doute à ce jour l’album le plus ambitieux de cette chanteuse/songwriteuse américaine, dans la forme - une tornade d’émotions, de climax interprétés avec une affolante virtuosité - comme dans le fond. Après avoir gravé sept albums salués par la critique,  Robin McKelle, en choisissant de reprendre des morceaux uniquement composés ou popularisés par des artistes féminines, Robin McKelle signe un manifeste vibrant dont la portée s’étend bien au-delà de son époque. Histoires d’amour brisées, racisme, revendications sociales, ce sont autant de cris, d’échos qui ont traversé le temps et ne demandent qu’à être entendus. 

L’ensemble séduit par cette capacité de Robin McKelle à être totalement elle-même en partant des autres – Le Monde

Je frissonne en écoutant sa version du splendide River de Joni Mitchell – Libération

Le feu couve toujours sous l’apparente tranquillité des introductions- Jazz Magazine