NORA HAMZAWI le samedi 4 décembre 2021

NORA HAMZAWI

samedi 4 décembre 2021, 18h00

PARIS 03

LE REPUBLIQUE

Catégorie unique
PLACEMENT LIBRE Normal 38,20 €
Vous ne pouvez souscrire à l'assurance annulation que pour 4 billets maximum.
Vous avez dépassé le montant maximum pour souscrire à l'assurance annulation.
Merci de renseigner votre souhait à propos de la souscription à l'assurance.
Achetez en toute sérénité.
Assurez vous en cas d'impossibilité de vous rendre à cet événement.
Je souscris à l'assurance annulation pour mes billets, dont la prise d'effet est immédiate (débit du montant de l'assurance avec la commande de mes billets).
Voir les conditions générales de l'assurance
Voir les conditions de l'assurance annulation
Nb de billets : 0
Total : 0
Souscrire à l'assurance :

INFORMATIONS

Nora Hamzawi

De retour avec son nouveau spectacle, Nora Hamzawi épingle l’époque et exacerbe, avec la même lucidité qu’elle s’inflige à elle-même, les interrogations d’une jeune femme surprise d’être déjà trentenaire. Maternité, crises de couple, épanouissement social et sexuel... elle dissèque ses névroses avec autodérision et amusement pour finalement mieux nous aider à accepter les nôtres.

Durée du spectacle : 1h15

A PROPOS DE LA SALLE

Bien avant Le République, il y avait le Caveau de la République, et bien avant lui au numéro 1 du Bd Saint-Martin une ferme nommée « La Vacherie ».

Le lieu-dit inspira probablement Charles Bouvet qui ouvrit en 1901 les portes de La Vache Noire, cabaret réservé à la chanson satirique et qui, par sa formule (on consommait dans la salle), était à la fois le descendant des goguettes chansonnières et l’ancêtre des cafés-théâtres.

Pamphlétaires, poètes ou humoristes, les genres se côtoyaient, tous ou presque avaient droit à l’appellation de « chansonniers »  tant les couplets étaient bien troussés.

Entre les deux guerres, le Caveau de la République voit les débuts des grands de l’époque : Raymond Souplex, René Dorin, Jean Rieux, Saint-Granier, Noël-Noël, Pierre Dac.

Après la libération, la nouvelle vague des chansonniers dits  « Montmartois » se fait connaître du grand public grâce à la radio. Robert Rocca, Jacques Grello, Jean Valton font leurs premiers pas au Caveau de la République. Anne-Marie Carrière, Maurice Horgues, Sim, les Frères ennemis, Maurice Biraud partagent un peu plus tard le succès de leurs aînés. Charles Aznavour, Cora Vaucaire, Enrico Macias, Charles Dumont, Mouloudji, Pauline Carton… sans oublier Françoise Dorin ont également chanté au Caveau. Gaby Verlor (Le p’tit bal perdu, Déshabillez-moi, Marions-les, etc.) y a composé et accompagné les musiques des spectacles.

La salle du Caveau est entièrement rénovée en 1992,  mais conserve grâce à la géométrie des lieux, le charme intimiste des goguettes, caveaux et cafés-théâtres. Le Caveau a vu débuter sur les planches de nombreux artistes tels que Laurent Ruquier, Laurent Gerra, François Morel, Christophe Alévêque, Didier Porte, Gaspard Proust, Nicole Ferroni… .

Le République ouvre ses portes le 12 juin 2014, après trois mois de travaux. Il est repris par le Comte de Bouderbala et son producteur Jean-Philippe Bouchard.

Dans la lignée du mythique «Comedy Store» à Londres ou «Times Square Comedy» à New york, le République s’inscrit comme la nouvelle scène de demain pour Paris.