LES HOMMES VIENNENT DE MARS

ET LES FEMMES DE VENUS 3

samedi 9 février 2019, 20h00

METZ

L'ARSENAL

PARTAGER
Complet
Cet événement est actuellement complet.
N'hésitez pas à revenir pour vérifier si des places sont de nouveau disponible.

INFORMATIONS

LES HOMMES VIENNENT DE MARS ET LES FEMMES DE VÉNUS 3
Nouveau spectacle

Le spectacle, devenu une véritable référence, a évolué avec la société, et s’inscrit plus que jamais dans l’air du temps.

A l’heure où les rapports hommes-femmes sont questionnés, décortiqués, voire malmenés, Paul Dewandre prouve que l’égalité est bien en marche, que le couple est loin d’être un schéma ringard, et qu’au-delà des orientations sexuelles de chacun, tout le monde court après la même chose : l’amour ! Et c’est précisément ce que viennent chercher les spectateurs.

C’est un fait, Paul Dewandre trouve les mots justes et donne envie d’y croire. Pour illustrer ses propos avec humour, il a fait appel au talent de Thierry Garcia, imitateur depuis 12 ans aux « Guignols de l’info ». Entre émouvantes chansons sur le couple – de Brel à Gainsbourg en passant par Souchon ou Stromae - et provocations amusantes de Gad Elmaleh, Cristina Cordula, Fabrice Lucchini ou Bernard Laporte, on rit, on prend de la distance, et on réalise que c’est parce que nous sommes tous différents que ça vaut le coup de s’aimer.

A PROPOS DE LA SALLE

L’Arsenal : un ensemble patrimonial d’exception et deux salles saluées pour la qualité de leur acoustique(*) et de leur programmation

Réinventé par le célèbre architecte Ricardo Bofill en 1989, l'ensemble Arsenal comprend, en complément de ses deux salles de spectacle (Grande Salle et Salle de l’Esplanade), une galerie d’exposition, une muséo-boutique, des salons de réception ainsi que deux monuments historiques remarquables (Saint-Pierre-aux-Nonnains (IVe siècle), Chapelle des Templiers (XIIe siècle)). Espace de culture vivante, l’Arsenal est donc aussi un lieu d’accueil et de rencontres ainsi qu’un site touristique de premier plan.

La Grande Salle, avec ses dimensions très humaines (1 354 places, volume de 13 000 m3) remet à l’honneur le modèle traditionnellement connu chez les acousticiens sous l’appellation de « boîte à chaussures ». Ce type de salle où les artistes sont au centre de l’espace et du public a fait depuis longtemps ses preuves. Il compte, avec la Musikvereinsaal de Vienne, le Boston Symphony Hall et le Concertgebouw d’Amsterdam, parmi les lieux les plus appréciés des musiciens et des mélomanes. En accord avec la qualité et la vocation première de son architecture l’Arsenal propose depuis 20 ans une programmation « haut de gamme ».
 
D’innombrables grands artistes, parmi les plus illustres de notre temps, s’y sont produits (Mstislav Rostropovitch, Ievgueni Svetlanov, Sergiu Celibidache, Lorin Mazel, Evgeny Kissin, William Christie, Philippe Herreweghe, Nikolaus Harnoncourt, Ivan Fisher, Jordi Savall, Philippe Jaroussky..). L’Arsenal accueille par ailleurs régulièrement des artistes en résidence de grande réputation (Martin Matalon, Philippe Leroux, Nathalie Stutzmann...)

La danse n’a pas été en reste puisqu’elle représente un axe fort de la programmation depuis l’origine. Les figures les plus emblématiques de la création chorégraphique contemporaine se sont produites à l’Arsenal (Angelin Preljocaj, Merce Cunningham, Trisha Brown... )

Cette politique a su rencontrer son public et la cérémonie télévisée des Victoires de la Musique de 2009 a confirmé de manière éclatante la reconnaissance dont bénéficie ce lieu de concert unique qui contribue à donner à Metz et à la Région Lorraine une dimension culturelle internationale.

(*) La notoriété de cette acoustique conduit à ce que l'Arsenal soit régulièrement le lieu d'enregistrements de prestige pour de grands labels discographiques