LEE FIELDS & THE EXPRESSIONS

mercredi 11 septembre 2019, 19h30

MONTPELLIER

LE ROCKSTORE

PARTAGER
Prix unique
DEBOUT Normal 30,00 €
Vous ne pouvez souscrire à l'assurance annulation que pour 4 billets maximum.
Vous avez dépassé le montant maximum pour souscrire à l'assurance annulation.
Achetez en toute sérénité.
Assurez vous en cas d'impossibilité de vous rendre à cet événement.
Je souscris à l'assurance annulation pour mes billets, dont la prise d'effet est immédiate (débit du montant de l'assurance avec la commande de mes billets).
Voir les conditions générales de l'assurance
Nb de billets : 0
Total : 0
Souscrire à l'assurance :

INFORMATIONS

Après 50 ans de carrière, Lee Fields, 68 ans, est l’un des artistes les plus prolifiques de la scène soul-funk
contemporaine. Ses douces mélodies emplies de ferveur et les beats deep funk qui accompagnent son infaillible
voix ne laissent personne indifférent, pas même la nouvelle génération de rappeurs américains - les derniers en date
à l’avoir samplé étant A$AP Rocky (« Brotha Man » feat. French Montana & Frank Ocean) et Travis Scott
(« Antidote »). Brillant de mille feux dans les costumes qu’on lui connaît, écrivant et enregistrant avec une
ténacité inébranlable, Lee ne ralentit pas la cadence et continue de construire sa légende.
Il revient avec It Rains Love, son cinquième album avec les musiciens de The Expressions, fruit d’une nouvelle
collaboration avec le producteur new-yorkais Leon Michels (Lana Del Rey, Adele, Beyoncé & Jay-Z, Aloe Blacc,
etc.). La sagesse de son inimitable voix déclenche une chaleur intime réconfortante, à l’image du single éponyme –
une ode au bonheur conjugal inspirée par ses plus de 40 années de mariage. Des cuivres braisillants et chauds aux
vigoureux claquements des cymbales, parfois teinté d’exotisme (les congas donnent le tempo sur le funky « A
Promise Is A Promise »), It Rains Love est l’expression de cette philosophie tournée vers l’amour que prône
avec toujours autant de sincérité le nouveau Godfather de la soul new-yorkaise.
Né à Wilson en Caroline du Nord, Lee Fields déménage à
New-York dans les années 60 à l’âge de 17 ans, avec
seulement quelques centimes en poche. Depuis, il a enregistré
des dizaines d’albums et de singles… Alors que ses disques les
plus rares peuvent atteindre des prix à quatre chiffres, il
poursuit son impressionnante ascension dans une carrière qui
semble sans limite…