LE VILAIN PETIT CANARD - report le samedi 20 novembre 2021

LE VILAIN PETIT CANARD - report

samedi 20 novembre 2021, 14h00

BORDEAUX

THEATRE FEMINA

CATEGORIE 1
PARTERRE PLEIN TARIF 35,00 €
TARIF - 12 ANS 29,00 €
1ER BALCON PLEIN TARIF 35,00 €
TARIF - 12 ANS 29,00 €
2EME BALCON PLEIN TARIF 35,00 €
TARIF - 12 ANS 29,00 €
CATEGORIE 2
2EME BALCON PLEIN TARIF 30,00 €
TARIF - 12 ANS 29,00 €
CATEGORIE OR
PARTERRE PLEIN TARIF 40,00 €
TARIF - 12 ANS 29,00 €
BACK TO LIVE 35,00 €
1ER BALCON PLEIN TARIF 40,00 €
TARIF - 12 ANS 29,00 €
BACK TO LIVE 35,00 €
Vous ne pouvez souscrire à l'assurance annulation que pour 4 billets maximum.
Vous avez dépassé le montant maximum pour souscrire à l'assurance annulation.
Merci de renseigner votre souhait à propos de la souscription à l'assurance.
Achetez en toute sérénité.
Assurez vous en cas d'impossibilité de vous rendre à cet événement.
Je souscris à l'assurance annulation pour mes billets, dont la prise d'effet est immédiate (débit du montant de l'assurance avec la commande de mes billets).
Voir les conditions générales de l'assurance
Nb de billets : 0
Total : 0
Souscrire à l'assurance :

INFORMATIONS

Fable animalière sur la différence et l’acceptation de soi, Le Vilain Petit Canard est l’une des plus célèbres histoire d’Andersen.
Portée par une musique d’Étienne Daho, ce conte interprété par Arnaud Valois, en propose une adaptation pleine d’humour et de vivacité.

 

DISTRIBUTION

Interprète : Arnaud Valois
Direction musicale : Etienne Daho
Texte : texte original d’Hans Christian Andersen adapté par Héloïse Chouraki et Arnaud Valois
Mise en scène : Sandra Gaudin
Vidéo : Francesco Cesalli
Régie générale / Son : Stanislas Kopec
Création masque : Cécile Kretschmar
Lumière : Victorien Cayzeele

Remerciements : Maison Lemarié et Phillippe Saire

 

A PROPOS DE LA SALLE

Le théâtre FEMINA à Bordeaux depuis 1921

Créé en 1921, sa première vocation fut celle d'un théâtre et d'une salle de spectacle. Il a reçu à ce double titre, les plus grandes célébrités de l'époque.

Avec la montée cinématographique des années 30-40, il est rapidement devenu une des plus grande salle de cinéma de Bordeaux.
Fait particulier pour cette salle : alors que dans les années 75 ses congénères se morcellent en complexes cinématographique, le FEMINA reste identique à lui-même.
À cette même époque, de nouveaux aménagements mettent au goût du jour sa façade et son hall d'accueil. La salle de 1200 places peinte dans les tons crème et or, scandée de pilastres à chapiteaux dorés encadrant de grands panneaux à fond vert, est rénovée scrupuleusement dans le respect de l'oeuvre de J. ARTUS. Les fauteuils sont restaurés et habillés d'un nouveau velours rouge.

Au plafond, G. LAREE avait représenté sur la coupole l'apothéose de Pierrot, de la danse et de la musique moderne sur un fond où s'estompe le théâtre FEMINA lui-même. TUFFET avait réalisé les sculptures.
Avec son mélange de styles dosant adroitement le LOUIS XVI et les réminiscences de l'Art Nouveau, le FEMINA reste encore l'un des derniers exemples fastueux de décor éclectique.

Temple du Cinéma pendant plus d'un demi-siècle, l'année 1977 voit la concrétisation d'un accord avec la Mairie de Bordeaux. Grâce à cette union, l'extension de la scène, des loges et de la fosse d'orchestre devint possible et permit à cette élégante et confortable salle de revenir à ses premières amours.

Le Théâtre, l'Opérette, la Comédie, la Danse, la Musique et la Variété bénéficient avec le théâtre FEMINA fort bien situé au coeur de la ville, d'un lieu d'expression convivial et chaleureux où se confonde harmonieusement l'âme de la salle et la magie du spectacle pour la plus grande satisfaction du public.

Jean-Pierre GIL