L'ABEILLE L'ENFANT ET LA

FLEUR MAGIQUE

vendredi 27 juillet 2018, 10h30

PARIS 18

LE FUNAMBULE-MONTMARTRE

Tarifs CE

Des tarifs réservés au Comités d'Entreprise sont disponibles pour ce spectacle.

Connectez-vous avec les identifiants fournis par votre Comité d'Entreprise pour en profiter !
Si vous n'en disposez pas, parlez-leur de Box.fr

PARTAGER
Indisponible
Cet événement est indisponible.
Il n'est plus possible de réserver.

INFORMATIONS

Léo, qui fuit sa maman, rencontre une abeille complètement zinzin en quête de nectar. Ils vont vivre une aventure extraordinaire au milieu du désert.

Un enfant un peu candide en quête d'amour et une abeille complètement zinzin en quête de nectar... A priori les deux zigotos n'étaient pas destinés à lier une belle histoire d'amitié mais la fleur ancestrale, celle qui réalise tous les voeux, va les rencontrer et bouleverser bien des choses !

 

On apprend à se connaitre sans le vouloir et sans le savoir, on se découvre, on se dispute, on se réconcilie, on affronte le danger et on vient en aide à celui qui devient peu à peu notre ami...

 

" L'Abeille, l'Enfant et la Fleur Magique " est une pièce qui sensibilise les enfants aux problèmes écologiques actuels. Grâce à ses dialogues drôles, sa musique et son interaction avec le public, le spectacle pousse à réfléchir, à prendre conscience dans la joie et la bonne humeur.

Genre : Conte musical interactif

Type de public: à partir de 3 ans

Artiste(s): Rosy Pollastro, Nicolas Dejaham

Metteur en scène: Alexandra Chouraqui

Compagnie : Les Dégivrées

 

Durée du spectacle: 50 min

EXTRAITS DE PRESSE :

 

« Cette fable musicale où les comédiens au jeu tout en justesse, savez aussi bien chanter que danser permet aux jeunes dès 3 ans, d’en savoir plus sur la pollinisation et de prendre conscience de l’extinction des butineuses. Les enfants sont captifs et participent avec plaisir ! » Pariscope

 

 

« La mise en scène est rythmée, le duo fonctionne parfaitement. Le tout est agrémenté de chansons et d'humour qui ne laisseront pas les parents indifférents."

 

Paris Tribu