HIGH TONE

samedi 19 octobre 2019, 21h00

RAMONVILLE ST AGNE

LE BIKINI

PARTAGER
Trop tard...
La séance n'est plus réservable !
Vérifiez si votre artiste repasse dans les parages en utilisant notre moteur de recherche.

INFORMATIONS

Au cours des 20 dernières années et des centaines de salles qu’a parcouru High Tone, le groupe a toujours réagi tel un isotope radioactif lors de leurs lives. Imprégnant ou rejetant la matière, la scène fut un terrain de chimie pour le groupe afin d’expérimenter de nouvelles sonorités et de nouveaux titres. Cette réflexion sur l’atome propre d’High Tone est ainsi passée par le format d’album en lui-même, car bien avant de devenir le septième album, Time Has Come avait pour projet d’être la bande-originale d’un projet multimédia et live. Cette expérimentation débutée par Ekphrön en 2014 est prolongée par Time Has Come. Il ne s’agit plus seulement de dub, mais d’un savant mélange de sonorités tant attendues par les fans de la première heure mais aussi les amateurs de techno ou d’ambient. Le titre Conspiracy, résume bien cette dualité à vouloir « réunir les opposés afin d’obtenir un équilibre stable », comme l’explique le groupe. Time Has Come est aussi marqué par un continent, l’Asie. Une partie de l’album s’est notamment écrite lors de la tournée en Asie du Sud-Est en 2017 et plus particulièrement lors de la résidence du groupe au Morning House à Chengdu en Chine. Ritual of Death, le huitième titre de l’album, a été
enregistré à partir de prises sons avec des musiciens traditionnels chinois. On y retrouve ainsi du erhu, de la pipa, du shamizen et des percussions. Earth Breath, quant à lui s’inspire d’une gamme indienne, programmée pour varier automatiquement sans jamais totalement se répéter. Ce mélange apporte des passages mélodieux et mélancoliques, et reste cohérent avec High Tone et son oeuvre complète. L’un des titres phares de l’album, Oh Why, a été composé avec la chanteuse chinoise Yehaiyahan, qui a notamment travaillé avec Kode 9 ou M (Projet AM444), qu’ils ont rencontré lors de cette tournée. Les paroles sont issues d’un poème d’amour chinois et sont magnifiées dans le clip réalisé par Sarah Tahraoui et David Montcher et tourné lors de cette tournée en Asie du Sud-Est. Enfin, Time Has Come a pour sujet la création au sens large. La première phrase de l’album issu du sample de Timothy Leary, « Time has come to go over your mind » propose d’intégrer une réflexion globale sur les limites de soi, de l’entresoi afin d’aller au-delà. En ce sens les nombreuses nappes sonores de Earth Breath représentent la formation des cycles biologiques, Babylon Empire la marche folle de la race humaine, Real Good Society l’espoir de cette dernière jusqu’à The Forge, qui part bien au-delà de notre planète sphérique, un temps suspendu, une longue attente, où « l’on peut entendre comme des signaux envoyés à travers le vide sidéral. »


PMR : 0562240950