GUILLAUME LATIL SOLO en concert - Place de concert, billet, tickets: réservation.

GUILLAUME LATIL SOLO

jeudi 15 octobre 2020, 20h30

ST PAUL EN CORNILLON

EGLISE SAINTE MADELEINE

PARTAGER
Catégorie unique
ASSIS PLACEMENT LIBRE Normal 14,80 €
Etudiant 11,80 €
Jeune / - de 18 ans 11,80 €
Chômeurs 11,80 €
Vous ne pouvez souscrire à l'assurance annulation que pour 4 billets maximum.
Vous avez dépassé le montant maximum pour souscrire à l'assurance annulation.
Achetez en toute sérénité.
Assurez vous en cas d'impossibilité de vous rendre à cet événement.
Je souscris à l'assurance annulation pour mes billets, dont la prise d'effet est immédiate (débit du montant de l'assurance avec la commande de mes billets).
Voir les conditions générales de l'assurance
Nb de billets : 0
Total : 0
Souscrire à l'assurance :

INFORMATIONS

Rhino Jazz(s) Festival 2020

Du 2 au 20 octobre

 

Assis - placement libre

 

L'ARCHET TYPE DE LA BEAUTE SUGGEREE

A l’instar de l’accordéon hier, le violoncelle s’est décloisonné pour être de plus en plus présent dans l’univers du jazz et des musiques du monde. Instrument phare de l’émotion dans le classique et le baroque d’où proviennent souvent ses pratiquants, il y trouve désormais une place forte grâce à une nouvelle génération au talent tout-terrain qui abolit avec bonheur toutes les frontières. Comme avant lui Matthieu Saglio ou Ana Carla Maza venus en solo au Rhino, Guillaume Latil est de ceux-là, et nous sommes particulièrement heureux de retrouver ce brillant trentenaire qui avait été de la création Bowie acoustique avec Sandra Nkaké en 2018. Un instrumentiste aujourd’hui incontournable de la scène actuelle où on l’a successivement vu dans le duo At Home, auprès des trios Joubran et Chamirani, dans le quartet d’André Manoukian, et dernièrement aux côtés de Lou Tavano. Un jazzman doué d’une solide formation classique, amoureux des cordes du Moyen-Orient mais ouvert à de nombreuses cultures tant comme instrumentiste qu’en tant que compositeur et arrangeur inspiré, toujours porté sur la musique très tonale et mélodique comme au sein de son superbe Cuareim Quartet. Pour son tout premier solo en live, Guillaume s’appuie sur l’art de la suggestion tel que Bach l’a transmis au travers de ses six suites pour violoncelle seul. Une idée puissante puisque, par la suggestion, la beauté n’est plus dans l’oeuvre elle-même mais dans la capacité d’imagination de celui qui écoute. L’artiste se met ici en retrait, et le symbole est immense car il met en lumière la beauté de cet acte, à contresens d’une époque où le progrès tend vers les reproductions de la réalité les plus fidèles possible. Guillaume nous offre ainsi un moment rare et précieux en dévoilant un jeu d’évocations subtiles qui porte l’auditeur à entendre des instruments, des cultures et des musiques différentes par le seul son du violoncelle. Et c’est vraiment magique !

 

En partenariat avec le SIVO et la ville de Saint-Paul-en-Cornillon