FLAVIA COELHO + TAINOS

samedi 7 novembre 2020, 20h00

BORDEAUX

LA SALLE DES FETES

PARTAGER
Catégorie unique
GRADINS Normal 21,00 €
PARTERRE Normal 21,00 €
Vous ne pouvez souscrire à l'assurance annulation que pour 4 billets maximum.
Vous avez dépassé le montant maximum pour souscrire à l'assurance annulation.
Achetez en toute sérénité.
Assurez vous en cas d'impossibilité de vous rendre à cet événement.
Je souscris à l'assurance annulation pour mes billets, dont la prise d'effet est immédiate (débit du montant de l'assurance avec la commande de mes billets).
Voir les conditions générales de l'assurance
Nb de billets : 0
Total : 0
Souscrire à l'assurance :

INFORMATIONS

À l’occasion de la sortie de son nouvel album DNA le 18 octobre 2019, Flavia Coelho sera à la salle du Grand Parc pour un concert exceptionnel.
 
Flavia a parcouru tous les chemins du monde : depuis les morros de Rio de Janeiro jusqu'au vieux continent, la jeune femme est chez elle là où elle se sent accueillie. La musique est faite de cette alchimie. Elle est immatérielle, une vibration cosmique qui se déplace dans l’air : des touffeurs caniculaires aux brises glaciales, elle résonne sous toutes les latitudes. Ça, Flavia le sait aussi. Son chant a résonné des rades aux abris-bus, des cafés concerts aux plus grands festivals du monde. 
« Je ne me suis jamais sentie aussi bien dans la vie », annonce-t-elle avec son irrésistible sourire. Flavia Coelho vit son plus bel âge, tant personnel qu’artistique. En témoigne son quatrième album, DNA. Enregistré entre le Quartier Latin et le Var, les deux studios de Victor Vagh-Weinmann, il brille par son hybridité musicale. Le baile funk y croise la trap et les musiques caribéennes, la cumbia y est réinventée, le hip hop épouse le reggae, l’Orchestre de chambre de Paris passe dans les parages... Le tout porté par une impressionnante volonté pop. 
« La musique populaire, c’est le peuple, et je suis une femme du peuple », résume Flavia. 
Ici, elle confirme son engagement viscéral sur des mélodies aussi entraînantes que les rythmiques.
 
Première partie: Taïnos
 
En France, la jeune garde du Reggaeton s'incarne parfaitement en Taïnos. Le duo bordelais s'est formé en 2004, et pratique depuis Soca, Dancehall, Merengue et Reggaeton, chantés dans un « Franñol » de leur invention. 
Leur nom : « Taïnos », est un hommage aux indiens qui occupaient les grandes Antilles lors de l’arrivée des Européens au XVe siècle.
Taïnos n'a eu aucun mal à se faire une réputation avec un show qui est aussi un voyage aux Caraïbes. Leur performance sur scène leur a permis de se produire en première partie d'artistes de renommée nationale et internationale, tels que: Daddy Yankee, Los Adolescentes, Papi Sanchez, Habana D' Primera, Calle Real, Magic System... Ainsi, par chacune de leurs prestations, le duo Taïnos s'est procuré la reconnaissance et le respect du public.