EYM TRIO

mercredi 2 octobre 2019, 20h00

LYON 05

BEMOL 5

PARTAGER
Catégorie unique
LIBRE Normal 16,80 €
Etudiant 13,80 €
Jeune / - de 18 ans 13,80 €
Chômeurs 13,80 €
Vous ne pouvez souscrire à l'assurance annulation que pour 4 billets maximum.
Vous avez dépassé le montant maximum pour souscrire à l'assurance annulation.
Achetez en toute sérénité.
Assurez vous en cas d'impossibilité de vous rendre à cet événement.
Je souscris à l'assurance annulation pour mes billets, dont la prise d'effet est immédiate (débit du montant de l'assurance avec la commande de mes billets).
Voir les conditions générales de l'assurance
Nb de billets : 0
Total : 0
Souscrire à l'assurance :

INFORMATIONS

Rhino Jazz(s) 2019 du 27 septembre au 20 octobre 

 

CONTRASTES ET RAFFINEMENT

Après bientôt dix ans de présence très active, EYM trio s’installe indéniablement parmi les valeurs sûres du jazz français, portant loin la fierté régionale puisque ces trois merveilleux musiciens issus du Conservatoire de Lyon s’affirment régulièrement à l’international.

De retour d’une tournée asiatique (Chine, Corée du Sud, Taïwan) avant une autre en Europe de l’Est, ils repartiront pour la quatrième fois en Inde où ils ont trouvé l’inspiration de leur dernier opus « Sadhana » sur lequel ont été invités une chanteuse indienne et un guitariste new-yorkais. Un nouveau carnet de voyage sonore après « Khamsin » (présenté au Rhino 2016 en compagnie de Marion Badoï et Mohamed Abozekry) mais qui signe le retour du trio vers un jazz acoustique résolument moderne et sans métissage cette fois. Bien sûr résonnent quelques échos orientaux sur certains titres mais « Sadhana » explore plus largement des paysages musicaux pluriels, une grande diversité nourrie d’éléments glanés lors de tous ces voyages et autant de concerts dépaysés.

C’est empreints de ces multiples souvenirs qu’Elie Dufour (piano), Yann Phayphet (contrebasse) et Marc Michel (batterie) affirment mieux que jamais leur grande liberté d’interprétation, par des métriques innovantes où l’on retrouve la patte EYM qui fait toute leur immédiate séduction. Richesse des contrastes et des rythmes, sens profond de la mélodie qu’elle soit douce ou plus fougueuse, finesse des architectures sonores… si « Sadhana » signifie en hindou une forme d’apprentissage par la répétition jusqu’à la perfection, on peut dire que le trio a plus que réussi la démarche.

RESTAURATION SUR PLACE