EKATERINA FROLOVA & VESSELIN STANEV

VIOLON ET PIANO

mercredi 15 mai 2019, 20h00

BORDEAUX

THEATRE FEMINA

Tarifs CE

Des tarifs réservés au Comités d'Entreprise sont disponibles pour ce spectacle.

Connectez-vous avec les identifiants fournis par votre Comité d'Entreprise pour en profiter !
Si vous n'en disposez pas, parlez-leur de Box.fr

PARTAGER
Catégorie 1
ASSIS Normal 33,00 €
Groupe 17,00 €
Enfant 17,00 €
Etudiant / - de 25 ans 17,00 €
Senior / + de 25 ans 17,00 €
Chômeurs 17,00 €
Vous ne pouvez souscrire à l'assurance annulation que pour 4 billets maximum.
Vous avez dépassé le montant maximum pour souscrire à l'assurance annulation.
Achetez en toute sérénité.
Assurez vous en cas d'impossibilité de vous rendre à cet événement.
Je souscris à l'assurance annulation pour mes billets, dont la prise d'effet est immédiate (débit du montant de l'assurance avec la commande de mes billets).
Voir les conditions générales de l'assurance
Nb de billets : 0
Total : 0
Souscrire à l'assurance :

INFORMATIONS

Johannes Brahms : Sonate pour piano et violon en sol majeur op. 78 
Ludwig van Beethoven : Sonate pour piano et violon en ut mineur op. 30 n° 2
Fritz Kreisler : Variations sur un thème d’Arcangelo Corelli dans le style de Giuseppe Tartini 
La Gitana 
Johannes Brahms / Fritz Kreisler
Danse hongroise n° 17 
Fritz Kreisler : Caprice Viennois op. 2 
Manuel de Falla / Fritz Kreisler : Danza española extraite de La vida breve 
Fritz Kreisler : Alt-Wiener Tanzweise n° 1 : Liebesfreud (1910)

Née à Saint-Pétersbourg, Ekaterina Frolova a étudié auprès de Michael Frischenschlager à l'Université de Musique et d'art dramatique de Vienne ainsi qu'après de Pavel Vernikov au Conservatoire de la Ville de Vienne. Elle a suivi des cours d'interprétation de Zakhar Bron, Igor Oïstrakh… Elle a reçu de nombreux Prix au Concours Louis Spohr de Weimar (1998), Youri Temirkanov de Saint-Pétersbourg (1999), au Concours Tchaïkovski de Moscou (2002), ou au Concours Fritz Kreisler de Vienne (2010). Elle donne des concerts avec orchestre en Chine, Russie, Allemagne, Finlande, Slovénie et en Suisse. Elle reçoit des invitations pour jouer au Festival d'été de Bad Kissingen, au Festival Gergiev de Rotterdam et au Festival international de musique "Orphée" de Zürich. Depuis l'automne 2015, elle est membre de l'Orchestre de l'Opéra d'Etat de Vienne. 

Vesselin Stanev est né à Varna (Bulgarie). A l’âge de dix ans, il commence sa formation à l’école de musique de cette ville. A partir de 1983, il étudie auprès de Dmitri Bashkirov au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou où il obtient le diplôme de soliste en 1988. Il se rend ensuite à Paris pour étudier auprès d’Alexis Weissenberg ; de 1992 à 1995 il fréquente les classes supérieures du Conservatoire National Supérieur de Musique. Vesselin Stanev acquiert en très peu de temps une excellente réputation comme musicien ainsi qu’en témoignent les prix qu’il remporte au Concours Tchaïkovski de Moscou et au Concours Long -Thibaud.Au fil de sa carrière musicale Vesselin Stanev est l’hôte de grandes salles concerts européennes comme le Wigmore Hall de Londres, l’Alte Oper de Francfort, le Gewandhaus de Leipzig et la salle Gaveau à Paris, mais il parcourt aussi les pays scandinaves, l’Europe du Sud-Est, la Russie et le Japon. Il collabore avec succès avec des chefs d’orchestre comme Paul Daniel, Alexander Lazarev, Hubert Soudant, David Zinman... Pour le label bulgare Gega New, Vesselin Stanev a enregistré six CD consacrés aux œuvres de Schumann, Brahms, Liszt, Chopin et Rachmaninov. Sur son premier CD pour Sony Classical, il interprète des œuvres de jeunesse d’Alexandre Scriabine. Pour le label RCA suivent ensuite deux projets dédiés à la musique de Franz Liszt : en 2010 les « Etudes d’exécution transcendante » et en 2014, un programme intitulé « Musique et Mythe ». 

A PROPOS DE LA SALLE

Le théâtre FEMINA à Bordeaux depuis 1921

Créé en 1921, sa première vocation fut celle d'un théâtre et d'une salle de spectacle. Il a reçu à ce double titre, les plus grandes célébrités de l'époque.

Avec la montée cinématographique des années 30-40, il est rapidement devenu une des plus grande salle de cinéma de Bordeaux.
Fait particulier pour cette salle : alors que dans les années 75 ses congénères se morcellent en complexes cinématographique, le FEMINA reste identique à lui-même.
À cette même époque, de nouveaux aménagements mettent au goût du jour sa façade et son hall d'accueil. La salle de 1200 places peinte dans les tons crème et or, scandée de pilastres à chapiteaux dorés encadrant de grands panneaux à fond vert, est rénovée scrupuleusement dans le respect de l'oeuvre de J. ARTUS. Les fauteuils sont restaurés et habillés d'un nouveau velours rouge.

Au plafond, G. LAREE avait représenté sur la coupole l'apothéose de Pierrot, de la danse et de la musique moderne sur un fond où s'estompe le théâtre FEMINA lui-même. TUFFET avait réalisé les sculptures.
Avec son mélange de styles dosant adroitement le LOUIS XVI et les réminiscences de l'Art Nouveau, le FEMINA reste encore l'un des derniers exemples fastueux de décor éclectique.

Temple du Cinéma pendant plus d'un demi-siècle, l'année 1977 voit la concrétisation d'un accord avec la Mairie de Bordeaux. Grâce à cette union, l'extension de la scène, des loges et de la fosse d'orchestre devint possible et permit à cette élégante et confortable salle de revenir à ses premières amours.

Le Théâtre, l'Opérette, la Comédie, la Danse, la Musique et la Variété bénéficient avec le théâtre FEMINA fort bien situé au coeur de la ville, d'un lieu d'expression convivial et chaleureux où se confonde harmonieusement l'âme de la salle et la magie du spectacle pour la plus grande satisfaction du public.

Jean-Pierre GIL