DONNE BAROCCHE

samedi 27 avril 2019, 20h30

NICE

CENTRE CULTUREL DE LA PROVIDENCE

PARTAGER
Trop tard...
La séance n'est plus réservable !
Vérifiez si votre artiste repasse dans les parages en utilisant notre moteur de recherche.

INFORMATIONS

À l’époque baroque, l’apprentissage de la musique fait partie intégrante de la bonne éducation d’une jeune fille accomplie dans l’agrément et la tenue d’un foyer. Les jeunes filles nobles étaient le plus souvent instruites dans les ordres où elles bénéficiaient de l’enseignement d’un Maître de musique. À l’époque baroque, les princesses s’investissent dans la musique et prennent des leçons auprès des plus grands musiciens de la cour. Les courtisanes, telle Barbara Strozzi, ont longtemps représenté l’autre versant de la musique baroque au féminin. La musique leur permettait d’animer les salons et d’agrémenter les charmes de la chair et de l’esprit. 
 
Parmi ces femmes : l’enfant-prodige Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre ou encore Antonia Bembo, a qui le roi Louis XIV octroie une pension à vie, lui permettant de jouir au sein d’une communauté religieuse d’une chambre seule pour se consacrer à la composition.
 
Femmes passionnantes, au caractère indépendant, elles nous ont laissé de magnifiques œuvres vocales et instrumentales d’une sensibilité, d’une beauté et d’une modernité extraordinaire.
 
Par l'Ensemble de la Société de Musique Ancienne de Nice
 
Soprano : Claire Gouton
Flûtes à bec : Marie-Claire Bert
Luth baroque et théorbe : Amandine Affagard
Viole de gambe : Sibylle Schuetz-Carrière