C'EST LA GUERRE

samedi 10 février 2018, 19h45

PARIS 04

THEATRE DE L'ESSAION

PARTAGER
Catégorie 1
PLACEMENT LIBRE Normal 22,00 €
Etudiant / - de 26 ans 17,00 €
Senior / + de 65 ans 17,00 €
Chômeurs 17,00 €
Vous ne pouvez souscrire à l'assurance annulation que pour 4 billets maximum.
Vous avez dépassé le montant maximum pour souscrire à l'assurance annulation.
Achetez en toute sérénité.
Assurez vous en cas d'impossibilité de vous rendre à cet événement.
Je souscris à l'assurance annulation pour mes billets, dont la prise d'effet est immédiate (débit du montant de l'assurance avec la commande de mes billets).
Voir les conditions générales de l'assurance
Nb de billets : 0
Total : 0
Souscrire à l'assurance :

INFORMATIONS

J'ai douze ans, j'ai treize ans, j'ai quatorze ans, j'apprends l'homme, l'homme est une saloperie.

Un texte abrupt, vital, nécessaire, cruellement d'actualité.

"c'est quoi la guerre ? occupe toi de ta soupe ! mange !"  
L'écriture acerbe, incisive, violente, truculente, ciselée, musicale, frémissante, troublante, joyeuse, sensuelle de Louis Calaferte au service d'un récit bouleversant, celui de sa jeunesse pendant l'occupation, son regard de gosse, de jeune adolescent, de petit homme en devenir, témoin d'un quotidien absurde, terrorisant, d'un monde d'adultes hypocrites, lâches, obséquieux... 

 

Auteur : Louis Calaferte

Mise en scène :Véronique Boutonnet

Distribution : Véronique Boutonnet, Richard Arselin, Franck Etenna

Durée (mn) : 70 minutes

Extraits de presse :

Gilles Costaz - Webthea le 21 juillet 2015 

«Dans une grande liberté, le spectacle alterne l'action collective et la parole en solo. Les interprètes trouvent la violence saisissante du livre de Calaferte. Il y a des moments d'une force exceptionnelle. Tout à coup la parole, le geste, le regard frappent au coeur : on en est sonné, admiratif. » 

A PROPOS DE LA SALLE

Installé dans les caves médiévales d’un ancien hôtel particulier, l’Essaïon se dévoile après avoir descendu deux volées de marches qui s’enfoncent dans le sous-sol parisien, tout en pierres apparentes.


Là, deux choix s’offrent à vous. D’abord, la salle Théâtre (100 places). Ouverte depuis 1975, elle accueille principalement des pièces de théâtre. Ensuite, la salle Cabaret. Plus petite (55 places) et en voûte à berceaux, elle est plus intimiste et accueille plus volontiers concerts et seuls-en-scène.


Depuis sa création, l’Essaïon est engagé dans une démarche de soutien à la production et accompagne les équipes artistiques.


A l'affiche, on trouve quelques classiques bien dépoussiérés, mais la programmation est marquée du sceau de la création contemporaine – de la comédie à la tragédie.


Côté musique, l’héritage du cabaret des années 90 est préservé, avec beaucoup de chanson française, et récemment le développement d’une belle ligne de spectacles musicaux, à mi-chemin entre théâtre et concert…


En journée les enfants sont à l’honneur, avec des spectacles jeune public adaptés à chaque âge. Ainsi, vous pourrez initier vos chérubins au théâtre (et à la musique !) qu’ils aient 3 ans, 5, 7, 9, etc. Les tout-petits (dès 1 an) ne sont pas oubliés, puisqu’une programmation matinale leur est tout spécialement dédiée.