BILAL

mardi 19 novembre 2019, 20h30

CLERMONT FERRAND

LA COOPERATIVE DE MAI

PARTAGER
Catégorie unique
DEBOUT Normal 27,00 €
Vous ne pouvez souscrire à l'assurance annulation que pour 4 billets maximum.
Vous avez dépassé le montant maximum pour souscrire à l'assurance annulation.
Achetez en toute sérénité.
Assurez vous en cas d'impossibilité de vous rendre à cet événement.
Je souscris à l'assurance annulation pour mes billets, dont la prise d'effet est immédiate (débit du montant de l'assurance avec la commande de mes billets).
Voir les conditions générales de l'assurance
Nb de billets : 0
Total : 0
Souscrire à l'assurance :

INFORMATIONS

  La voix de Bilal évoque tour à tour Marvin Gaye, Prince et Curtis Mayfield. Pas moins. Bilal, est natif de Philadelphie, dont il fréquentait les clubs de jazz en compagnie de son père. Philadelphie : la ville de cœur de Lee Morgan, McCoy Tyner, Archie Shepp, John Coltrane… ville natale de The Roots, fer de lance du hip-hop, dans sa mouture instrumentale et là encore jazzy. Il intègre « les Soulquarians » , une dream team rap-soul-jazz qui réunit notamment Ahmir « Questlove » Thompson (The Roots), J Dilla, Erykah Badu, D'Angelo, Q-Tip, Mos Def et Raphael Saadiq. C'est l'époque de la neo soul, un mouvement américain qui occupe grosso modo une position intermédiaire entre la soul vintage et le R’n’B contemporain. Bilal a collaboré avec Beyoncé, Jay-Z ou Pharrell Williams, The Roots , Erykah Badu , Robert Glasper experiment….

  Il bouffe la scène comme s’il se produisait dans le plus grand des stades. Il y a cette voix, qui maîtrise des registres éloignés, capable des improvisations les plus folles, livre des interprétations troublantes à coups de vibrato haut perché, servie par un accompagnement impeccable entre soul, hip-hop et jazz. Présent sur deux titres du magistral album To Pimp a Butterfly, de Kendrick Lamar,  partenaire l'an dernier de The Roots, Bilal traîne souvent dans les bons coups. on le jurera encore , l'avenir de la soul, c'est lui ! Son « Little One » a été nommé pour un Grammy 2011 dans la catégorie Best Urban/Alternative Performance. En février 2013, il a été lauréat du Grammy de Robert Glasper Experiment…