BERNHOFT

& THE FASHION BRUISES

lundi 28 janvier 2019, 20h30

RAMONVILLE ST AGNE

LE BIKINI

PARTAGER
DEBOUT
PLEIN TARIF 29,00 €
Vous ne pouvez souscrire à l'assurance annulation que pour 4 billets maximum.
Vous avez dépassé le montant maximum pour souscrire à l'assurance annulation.
Achetez en toute sérénité.
Assurez vous en cas d'impossibilité de vous rendre à cet événement.
Je souscris à l'assurance annulation pour mes billets, dont la prise d'effet est immédiate (débit du montant de l'assurance avec la commande de mes billets).
Voir les conditions générales de l'assurance
Nb de billets : 0
Total : 0
Souscrire à l'assurance :

INFORMATIONS

BERNHOFT
& THE FASHION BRUISES


Le groove venu de Norvège ! Multi-instrumentiste, auteur-compositeur et producteur, Bernhoft a plus d’une corde à son arc.

Avec son premier groupe Span, Jarle Bernhoft de son vrai nom sort d’abord deux EPs : Baby’s Come Back en 2002 et Found en 2003. S’en suivent deux albums Mass Distraction en 2004 et Vs.Time en 2005. Ce dernier marque d’ailleurs la séparation du groupe.

Bien connu en Norvège notamment grâce à ses collaborations avec des artistes locaux (Hanne Hukkelberg, Dadafon, Bigband…), Bernhoft sort en 2008 son premier album solo intitulé Ceramik City Chronicles. C’est son second opus Solidarity Breaks en 2011 mais surtout une prestation remarquée sur le plateau du célèbre Ellen Degeneres Show aux Etats-Unis avec son titre C’mon Talk qui lui confèrent un succès mondial ! 


PMR : 0972 392 999

A PROPOS DE LA SALLE

Le Bikini, entre boîte de nuit classique et salle de concert, est une salle à part dans le paysage des scènes françaises, du fait d'une programmation audacieuse.

Les groupes locaux tout comme les vedettes internationales sont programmés ; et c'est d'ailleurs au Bikini que les Australiens de  Midnight Oil  ont déjà choisi de se produire, tout comme Louise Attaque ou Yuri Buenaventura.  Des artistes à présent réputés y ont fait leurs débuts : les Rita Mitsouko, les Stranglers, Pigalle et les Garçons Bouchers, Noir Désir...

Le Bikini est ainsi devenu l'une des salles de concerts les plus célèbres de France. Et même si avec l'explosion de l'usine AZF en septembre 2001 le Bikini est détruit, il renaît de ses cendres et s'établit à Ramonville, plus fort que jamais.