ANNA NETREBKO

mercredi 11 novembre 2020, 20h30

PARIS 19

PHILHARMONIE DE PARIS

PARTAGER
Catégorie 1
PARTERRE IMPAIR Normal 148,50 €
1er BALCON PAIR Normal 148,50 €
Catégorie 2
2eme BALCON FACE Normal 115,50 €
PARTERRE PAIR Normal 115,50 €
Catégorie 3
1er BALCON PAIR Normal 93,50 €
Catégorie 4
2eme BALCON FACE Normal 66,00 €
ARRIERE-SCENE CENTRE Normal 66,00 €
2ème BALCON PAIR Normal 66,00 €
Catégorie 6
2ème BALCON PAIR Normal 12,00 €
Vous ne pouvez souscrire à l'assurance annulation que pour 4 billets maximum.
Vous avez dépassé le montant maximum pour souscrire à l'assurance annulation.
Achetez en toute sérénité.
Assurez vous en cas d'impossibilité de vous rendre à cet événement.
Je souscris à l'assurance annulation pour mes billets, dont la prise d'effet est immédiate (débit du montant de l'assurance avec la commande de mes billets).
Voir les conditions générales de l'assurance
Nb de billets : 0
Total : 0
Souscrire à l'assurance :

INFORMATIONS

Récital
----------
ANNA NETREBKO
Day and night
 

Grande salle Pierre Boulez - Philharmonie


Programme
  • Romances de Serge Rachmaninoff, Nikolaï Rimski-Korsakov, Piotr Ilitch Tchaïkovski
  • Lieder, mélodies et songs de Frank Bridge, Claude Debussy, Antonín Dvoøák, Gabriel Fauré, Ruggero Leoncavallo, Richard Strauss
  • Airs d'opéras de Gustave Charpentier, Douglas Moore, Jacques Offenbach, Piotr Ilitch Tchaïkovski
Distribution
  • Anna Netrebko, soprano
  • Elena Maximova, mezzo-soprano
  • Giovanni Andrea Zanon, violon
  • Malcolm Martineau, piano


Diva ? Anna Netrebko l’est assurément, dans le sens premier du terme – comme l’assume sans fausse pudeur le dernier album de la cantatrice, qui a paru en 2018 chez Deutsche Gramophon et s’intitule simplement… Diva.

Les compliments pleuvent à propos d’Anna Netrebko, découverte il y a 25 ans par Valery Gergiev, et qui a depuis brûlé les planches de tout ce que le monde musical compte comme salles de premier plan : « une voix exceptionnelle à la carnation souple, aux couleurs richement déployées, avec un sens dramatique qui s’investit dans des phrasés amples et ardents », s’enthousiasme Alain Duault, tandis que Peter Gelb, le directeur du Met de New York, renchérit : « elle est la plus grande chanteuse de sa génération et l’évolution de sa voix est un incroyable et très rare voyage artistique. » Pour ce récital, qui la mène au gré de sa fantaisie du répertoire italien aux romances russes, en passant par les mélodies françaises, elle retrouve le pianiste Malcolm Martineau.


Production Les Grandes Voix