AKOY KARTET le vendredi 2 octobre 2020

AKOY KARTET

vendredi 2 octobre 2020, 20h30

CENON

LE ROCHER DE PALMER

Trop tard
La séance est terminée !

INFORMATIONS

Le saxophoniste bordelais Alain Coyral a imaginé de nouveaux morceaux pour son quartet de jazz imprégné d’influences pop et électro.
 
Un nouvel album, douze ans après le premier, écrit pour ses amis le bassiste Christophe Jodet, le batteur Didier Ottaviani et le pianiste Serge Moulinier : Alain Coyral a pris son temps, accaparé par de nombreux autres projets artistiques et pédagogiques, mais le résultat en vaut la chandelle !   Tous les quatre est un bel exemple de la richesse que lui apportent ses références - aussi variées que Chris Potter ou Björk - et son parcours de touche-à-tout dans des formations à géométrie variable. 
 
Alain Coyral, composition, saxophones / Christophe Jodet, basse / Didier Ottaviani, batterie / Serge Moulinier, piano
 
Tous les quatre, auto-production, 2020

A PROPOS DE LA SALLE

6700 m2 de scènes et de studios, une architecture audacieuse signée Bernard Tschumi et Véronique Descharrières, une brasserie ouverte par le chef étoilé Nicolas Magie... 
Situé au cœur du parc Palmer de Cenon, accessible en tram, le Rocher de Palmer ouvre ses portes aux musiques et aux cultures du monde. Première scène française labellisée « Académie des Arts » par le Secrétariat d'Etat chargé de la Politique de la Ville, il se compose de trois salles de concerts (1200, 650 et 300 places) et développe une programmation centrée sur le jazz et les musiques du monde, s'offrant des détours vers le hip hop, les musiques électroniques, le rock, la folk et quelques spectacles de danse en lien avec sa thématique. 
Adossé à son volet programmation, l'équipement culturel s'attache à développer les pratiques artistiques et faire connaitre ces musiques au plus grand nombre. Outre un centre de documentation, le Rocher de Palmer propose de nombreuses actions de sensibilisation (concerts chez l'habitant, ateliers, rencontres), des stages, des master-classes et des résidences d'artistes. 
Avec un volet supplémentaire consacré aux nouvelles technologies, il est équipé d'une régie numérique qui permet une utilisation combinée de l'image, du son et de la vidéo. 
Pour sa première année d'existence, il inaugure ses murs avec des artistes comme Tumi&The Volume, Ballaké Sissolko et Vincent Segal, Ursus Minor, Danyel Waro, Sexion d'assaut, Sophie Hunger... 
Une belle mixité au cœur du projet!