EMIR KUSTURICA

Festival 1001 Notes

samedi 8 août 2020, 20h00

LIMOGES

ZENITH LIMOGES METROPOLE

PARTAGER
CATEGORIE 1
GRADIN 2 PLEIN TARIF 34,00 €
TARIF GROUPE (+ 5 places) 28,90 €
DEBOUT
FOSSE PLEIN TARIF 29,00 €
CARRE OR
GRADIN PLEIN TARIF 60,00 €
TARIF GROUPE (+ 5 places) 51,00 €
Vous ne pouvez souscrire à l'assurance annulation que pour 4 billets maximum.
Vous avez dépassé le montant maximum pour souscrire à l'assurance annulation.
Achetez en toute sérénité.
Assurez vous en cas d'impossibilité de vous rendre à cet événement.
Je souscris à l'assurance annulation pour mes billets, dont la prise d'effet est immédiate (débit du montant de l'assurance avec la commande de mes billets).
Voir les conditions générales de l'assurance
Nb de billets : 0
Total : 0
Souscrire à l'assurance :

INFORMATIONS

Tarif réduit réservé au moins de 25 ans, et tarif groupe à partir de 5 places (un justificatif sera demandé sur place)

Pour le concert de clôture du Festival 1001 Notes, place à une musique balkanique rock-festive avec Emir Kusturica et son No Smoking Orchestra sur la scène du Zénith de Limoges !

C’est à l’artiste franco-serbe aux multiples facettes qu’il reviendra de conclure ce 15e Festival 1001 Notes en apothéose avec son groupe qui assure, depuis 1998, la composition des musiques de tous ses films. Le cinéaste aux deux Palmes d’or au Festival de Cannes débarque donc avec ses joyeux drilles déjantés et une musique dont il compose la plupart des morceaux lui-même. Une musique indissociable de l’œuvre de l’artiste, vers laquelle il revient sans cesse entre deux films « pour décompresser ».

Faites place à un bazar truculent, guidé par l’imaginaire fantasmatique des Balkans en compagnie s’il vous plaît d’Emir Kusturica et ses acolytes, violon, guitare et banjo en bandoulières !

 

 

«Feu d'artifice musical, The No Smoking Orchestra se nourrit de rock, de country, de musette et des traditions tzigane et gitane pour inventer un univers sonore irrémédiablement festif. A chaque concert, son co-leader Emir Kusturica et six autres musiciens balayent tout sur leur passage.»  - France Télévisions